Un métier qui change, une organisation qui s’adapte, de nouvelles perspectives… Le Panel II de médecins généralistes en Bourgogne V2

La deuxième vague d’enquête du Panel II des médecins généralistes portait sur l’activité des médecins et l’organisation de leur travail.
Le métier de généraliste en libéral change et les médecins doivent s’adapter.
Les médecins bourguignons travaillent de plus en plus du fait notamment d’une patientèle qui vieillit, occasionnant une prise en charge plus longue et plus complexe. La moitié souhaiterait réduire leur activité. Le nouveau site internet devrait faciliter les remplacements.
Près de la moitié des médecins exercent en groupe. Leurs associations se formalisent, ils partagent du matériel, du personnel, les dossiers médicaux des patients et se réunissent pour échanger sur des questions relatives à l’administration du cabinet et également au suivi des patients. Près de 14 % des médecins exerçant seul envisagent de travailler au sein d’un groupe dans les 5 prochaines années.
L’exercice de la médecine générale implique différentes tâches de gestion telles que l’entretien des locaux, la comptabilité, le secrétariat. Le rôle du secrétariat médical s’est élargi : à côté de la traditionnelle prise de rendez-vous pour le praticien, il participe à l’organisation du cabinet, au suivi des patients vis-à-vis des autres professionnels de santé…
Un médecin sur cinq accueille des étudiants en médecine générale. L’information sur les démarches à effectuer et les conditions pour devenir maître de stage doit être améliorée.

Visualiser le document : 

Telecharger le fichier (1.86Mo)