Traitement, analyse, synthèse de données

EVREST

  • Commanditaire : IMTEBFC

Evrest : “Evolution et relations en santé au travail” est un outil essentiel à l’observation et à la production d’indicateurs sur différents aspects du travail et de la santé des salariés.
Dès sa création en 2007, l’ORS BFC a été associé à cette observatoire et à son réseau de médecins du travail, chercheurs…
L’ORS BFC intervient essentiellement dans le réseau régional pour exploiter les données régionales.
Les résultats de cet observatoire permettent notamment d’aider à définir les priorités d’action en région.
En 2019, le groupe régional Evrest a travaillé sur 5 infographies présentant des résultats pour chaque grand secteur d’activité : Industrie, Construction, Commerce-Hébergement, Services divers et Administration publique-Enseignement-Santé. Ces documents sont disponibles sur le site internet de l’ORS BFC. Ils sont également à disposition des salariés dans les salles d’attente des services de santé au travail impliqués dans le dispositif.
Evrest offre également la possibilité d’analyser les résultats propres à chaque entreprise, dès lors que le médecin du travail concerné le souhaite.
L’ORS apporte son soutien pour l’analyse de données, aux médecins du travail qui le souhaite. En 2019, il a exploité et présenté les résultats des salariés travaillant dans une grande entreprise de la région.

SaS Visual analytics

  • Commanditaire : ARS BFC

L’ARS de BFC s’est dotée d’un outil interactif en ligne : Visual Analytics du logiciel SAS. Il permet la mise en forme de bases de données exploitées entres autres par l’ORS BFC pour une diffusion, sous forme de rapports standardisés. Deux personnes de l’ORS ont bénéficié d’une première formation à l’utilisation de cet outil en octobre 2018. Les premières manipulations réalisées en fin d’année se sont poursuivies en 2019. Des diagnostics par territoire de contractualisation, à destination du personnel de l’ARS, sont valorisés via cette plateforme internet. Les agents territoriaux de l’ARS ont bénéficié d’une présentation de l’outil en fin d’année 2019.

Mortalité causes multiples

  • Commanditaire : ARS BFC

Quand une personne décède, le médecin qui signe le certificat de décès en indique la cause. Il mentionne fréquemment plusieurs causes en décrivant leur enchaînement jusqu’au décès.
Le plus souvent, le décompte des décès par cause et le calcul des taux qui en découle, considèrent uniquement la cause initiale de décès. Les autres causes potentielles du décès précisées sur le certificat, à savoir les causes associées, sont alors « oubliées », alors même qu’un décès est assez souvent attribuable à plusieurs maladies.
En adaptant la méthode proposée par une équipe de chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (CépiDc-Inserm), l’ORS BFC, en coopération avec l’ARS BFC, propose une méthode innovante de calcul de taux standardisés de mortalité.
A partir des décès recensés sur la période 2013-2015, le taux standardisé de mortalité dit « classique » est comparé à celui calculé à partir de la méthode innovante qui attribue un poids aux différentes causes mentionnées sur le certificat de décès. Pour chaque décès, la somme des poids est égale à 1. Dans le cas de la méthode innovante, dénommée par la suite méthode PCM (Pondération des Causes Multiples), on affecte un poids de 0,5 à la cause initiale, les 0,5 étant répartis uniformément entre les différentes causes associées. Pour la méthode classique, on affecte un poids de 1 à la cause initiale (et aucun poids aux causes associées).

Exploitation de données issues d’une recherche « Light4Deaf sur le syndrome de Usher »

  • Commanditaire : Université Paris 7

Dans le cadre de la recherche Light4Deaf, dont la Fondation maison des sciences de l’homme (FMSH) est l’un des partenaires, l’ORS BFC a été sollicité afin d’exploiter les données collectées pour cette étude. Celle-ci vise à étudier le quotidien et le parcours de vie des personnes ayant un syndrome de Usher (surdité associée à une déficience visuelle progressive) au travers de questionnaires détaillés à remplir en ligne et d’entretiens auprès de personnes atteintes de ce syndrome.
Cette étude a pour objectif de mieux connaître le quotidien, les difficultés, les stratégies d’adaptation et les parcours de vie des personnes concernées par ce syndrome. Elle s’intéresse aux relations entre patients et médecins, aux représentations de chacun sur le double handicap, la génétique et les nouvelles technologies. L’étude concerne également le quotidien de vie des familles, amis, aidants, qui vivent avec les personnes porteuses de ce syndrome.
L’ORS apporte son expertise et ses compétences à l’équipe de la FMSH dans ce projet sur plusieurs points :
– Conseil aux chercheurs sur les recodages des variables des bases de données fournies et les traitements statistiques pertinents,
– Réalisation de redressements des données fournies selon les données disponibles (Baromètre Santé et du Baromètre Santé Sourds Malentendants de l’INPES),
– Réalisation des analyses statistiques descriptives et des analyses statistiques multivariées des données, fournies sous forme de tableaux commentés.