Diagnostic PRS2 : Personnes âgées

Diag PRS 2 PA

Un diagnostic sur la santé des personnes âgées de 60 ans et plus, de Bourgogne-Franche-Comté, a été réalisé par l’ORS à la demande de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il se situe dans le cadre de la préparation du Projet Régional de Santé (PRS) 2018-2022, tel que défini par la loi de modernisation de notre système de santé (Art. 58 Loi 1 art L1434-2 CSP). Il donne des éléments de cadrage en lien avec le parcours de santé « Personnes âgées ».

La structuration du diagnostic est composée comme suit :

  • Déterminants : données démographiques et conditions de vie,
  • État de santé : mortalité, morbidité, dépendance,…
  • Aide, soins et prévention : offre ambulatoire, offre hospitalière, offre médico-sociale, dispositifs de prévention.

La santé des personnes âgées est conditionnée par de multiples facteurs. Parallèlement à ceux individuels, s’ajoutent les conditions de vie, les comportements, l’accès et le recours aux services de santé et médico-sociaux.

Dans un contexte global de vieillissement de la population, les personnes âgées de 60 ans et plus représentent en Bourgogne-Franche-Comté 27 % de la population (24 % en France métropolitaine).

Le rapport hommes/femmes diminue avec l’avancée en âge, on compte ainsi 44 hommes pour 100 femmes chez les 85 ans et plus, en 2013, en Bourgogne-Franche-Comté.

Parmi les personnes âgées de 75 ans et plus vivant à domicile, 17 % bénéficient de l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA), aide financière versée aux personnes âgées dépendantes en perte d’autonomie.

Les principaux problèmes de santé sont d’ordre chronique et correspondent en premier lieu aux maladies cardiovasculaires (premiers motifs d’affections de longue durée), cancers, diabète, maladies respiratoires ainsi que la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées (principalement chez les femmes).

Entre 2011 et2013, en moyenne, chaque année, 375 237 séjours hospitaliers ont été comptabilisés pour des personnes de 60 ans et plus, dont la moitié avaient 75 ans et plus.

Face aux personnes âgées, la région présente des disparités infrarégionales sur leurs états de santé et l’accès à l’offre de prise en charge.

L’offre de soins et médico-sociale est davantage diversifiée dans les départements bourguignons, en particulier en ce qui concerne les EHPAD. Toutefois, les dispositifs d’aide aux aidants (accueil de jour, plateforme de répit…) restent à l’heure actuelle encore trop peu nombreux voire absents dans certains départements.

Télécharger le fichier (Inconnu)

Share on FacebookTweet about this on Twitter